Forum de la guilde alidhanienne Psychatog
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tibills
Admin
avatar

Messages : 3841
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 30
Localisation : Korova Milkbar

MessageSujet: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Lun 4 Mai - 2:48

°Préambule°

± Tuer. Un mot si simple, pour un acte à la conséquence extraordinaire. Passer en un instant de l'état d'être humain à celui de corps inerte, voué à la décomposition. Mais mesure-t-on vraiment nos actes, réalise-t-on réellement la puissance dévastatrice que chacun de nous a en soi ?

± Renaitre. Avoir une nouvelle apparence, acquérir de nouvelles connaissances, contrôler une puissance nouvelle. Parfois même, changer d'étendard, servir un autre idéal, comme si l'herbe était plus verte ailleurs. Mais au fond de soi, change-t-on réellement, n'est-ce pas simplement que nous profitons de cette renaissance pour mettre à jour notre vraie nature, celle que nous avons gardée enfouie au plus profond de nous durant notre première vie ?


°R.P.°

On lui avait dit qu'en renaissant, il repartirait de zéro, qu'il redeviendrait chétif comme un nourrisson, ignorant tout de lui-même et de ses possibilités. Mais c'était faux. Souvenirs, techniques de combat, animosités et instants de bonheur étaient enfouis en lui à chaque instant, et ce malgré sa nouvelle apparence.

Parmi ses souvenirs, le lapin était sans cesse hanté par une rencontre qu'il avait faite en Salle Pestilentielle. La soirée avait pourtant bien commencé, de nombreux partisans de Dame Zélandra étaient à la chasse aux Démons, et nulle trace d'un quelconque ennemi. C'est alors qu'un cri retentît. Deux Brigands, comme on les appelait chez nous, avaient été repérés à l'entrée de la salle; Freya et Vindi. Un silence mortel s'installa dans la Salle. Chacun savait pertinemment que ces deux Brigandes étaient assoiffées de sang, et qu'elles n'auraient de repos que lorsque nous ou elles auraient rendu l'âme.

L'issu de cette bataille n'est pas important en soi, c'est la puissance qu'exerce sur l'âme et le corps la simple évocation du nom de chacune de ces lanceuses de flèches qui était digne d'intérêt.

Tibills, devenu Ermite, se décida à aller au pied des arbres qui, disait-on, étaient la demeure de ces combattants effarouchés, de sorte à tenter de comprendre d'où leurs venaient cette rage, cet art du combat et cette absence de crainte de la mort. Il savait bien qu'il risquait d'y perdre la vie en profanant leur lieu de vie, mais la compréhension de la mort était ce qui motivait le lapin.

Nulle raison de tenter une approche discrète, en arrivant au Repaire, il devait sans nul doute être déjà repéré. Le lapin se figea au pied d'un arbre, attendant un éventuel mouvement, un éclat de voix, quoique ce soit qui put rompre le silence qui régnait...






[HRP. B'jour. J'ai fais un p'tit RP pour dire bonjour aux vilains pabô, j'espère qu'il est ponaz... euh pô nase... {désolé pour le private joke Razz}]


Dernière édition par Tibills le Lun 4 Mai - 14:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vindi
Admin
avatar

Messages : 2319
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Lun 4 Mai - 14:01

[HRP]
Hey salute à toi ! Ca fait plaisir ! Je ne te pouetterai pas, bien que tu le mérites ! On vit dans un arbre pardiu, y a pas de porte, d'ailleurs, tu vois, l'accueil se sont des "propylées sylvestres" = un alignement d'arbres :p
Donc je veux bien te répondre, mais faudrait que tu m'arranges ça avant ^^"
J'editerai mon post pour répondre.

edit : ok c'est parti ^^
[/HRP]


Depuis quelques jours deja, Vindi s'était décidée à écrire à l'homme tombé du ciel, la seule personne en ce monde qui avait réussi à percer une partie du secret des évènements étranges qui se tramaient depuis quelques mois.
Mais savoir, n'était-ce pas plonger dans un inexorable gouffre ? La lecture attentive des notes empruntées lui avaient ouvert les yeux sur la force qu'elle avait en elle, mais, qui sait, peut etre que les conclusions finales seraient inadmissibles, peut-être qu'elle était condamnée à cette mort atroce qu'elle dispensait à chaque être perdu qu'elle croisait. Comment annoncer une funeste nouvelle à ses amis ? L'ignorance, c'est aussi ne pas être envahi par le poison qu'est la peur, et accepter les choses sans se poser de question est la voie la plus simple et la plus douce.

Mais tôt ou tard, sa curiosité l'emporterait, cette curiosité qui l'avait conduit à des miles de sa contrée natale, à la recherche d'elle même...l'enjeu était aussi celui-là, se connaître soi-même, comprendre pourquoi l'on avait été choisi comme nid pour la bête.

Vindi n'était pas la seule à se poser maintes questions. Depuis quelques jours, la forêt sombre dans laquelle elle avait posé ses pensées était envahie de voyageurs...enfin, le mot était sans doute exagéré, mais lorsque l'on passe ainsi d'une fréquentation nulle à des visites hebdomadaires, il y avait de quoi se sentir harcelé.

Alors qu'enfin elle s'était assise, prête à commencer sa lettre, cherchant l'inspiration dans une mèche de cheveu qu'elle faisait se tortiller autour de son doigt, une sensation bien connue s'empara d'elle, celle-là même qui s'exprime dès que la moindre sensation de présence étrangère se fait sentir...Non pas maintenant, elle venait à peine de trouver la première phrase ! Mais inutile de lutter, ce qu'elle appelait encore la bête était déjà là, surgissait par une petit bout de sa tête, prenant possession de ses membres et de ses sens.
Sa vue se faisait plus perçante, son ouïe plus fine, le monde la pénétrait de manière intense et violente. Chaque caresse du vent harassait sa peau sensible, le goût chaud du sang se remémorait à sa langue qui frétillait contre ses lèvres et la faisait saliver. Son odorat aussi était maintenant surdéveloppé, et la franc-tireuse emplit ses poumons de l'air de la forêt, un air sans doute saturé par les odeurs humaines qui émanaient de l'intrus. Mais alors que sa poitrine gonflait un rictus d'étonnement figea ses sourcils... :


- "Je rêve ou ça sent le lapin ?"

La petite phrase était sortie d'on ne sait où, car on peut se demander qui de Vindi ou du Psychatog fut le plus étonné et dit ces mots. D'ailleurs, ils avaient été prononcés très fort, comme un cri de surprise incontrôlable, et ils raisonnaient maintenant partout, cognant d'arbre en arbre pour revenir jusqu'à Vindi comme une pique qui la jeta à genoux et la fit trembler de stupeur. Elle grelottait, regardant partout autour d'elle à la recherche d'un quelconque fantôme, et cette fois, elle marmona :

- "Mais qui a dit ça ? Qui est là ?"


Dernière édition par Vindi le Lun 4 Mai - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://psychatog.forumactif.org
Tibills
Admin
avatar

Messages : 3841
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 30
Localisation : Korova Milkbar

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Lun 4 Mai - 16:45

[HRP] Porte ? Où ça une porte ? Je vois pas de quoi tu parles... [/HRP]


Après quelques secondes seulement, le silence fut brisé. "Le lapin." C'est bel et bien de lui qu'on parlait. Tibills leva les yeux, tentant de percevoir une forme humaine au cœur de cette épaisse masse de branches et de feuilles.

Ses sens étaient en éveil, il ressentait le danger qui émanait de chaque morceau d'écorce, chaque feuille, chaque partie qui composait les arbres, comme s'ils étaient imprégnés du chaos qu'apportaient leurs résidents sur ces terres.

Que pouvait faire le jeune Aquamancien, si ce n'est attendre. C'est d'ailleurs ce qu'il fit. Après quelques secondes qui lui parurent éternelles, rien ne s'était encore produit. Aucune flèche ne l'avait transpercé, aucune autre parole n'avait surgit des branchages. Cette phrase qu'il avait entendu attendait-elle une réponse de sa part ?

Plutôt que de continuer à se triturer l'esprit, le lapin préféra prendre la parole, plutôt que de rester spectateur des évènements. Mais comment justifier sa présence ? Comment se montrer digne d'intérêt, apporter un intéressement à son interlocuteur ? Tibills le savait bien, au moindre faux pas, à la moindre erreur dans son discours, la mort risquait de se présenter à lui.


- Tibills, aquamancien.

Inutile de peaufiner les choses, inutile de risquer de lasser cet interlocuteur par des phrases bien tournées.

- Puis-je savoir à qui je m'adresse ?

Aucun tact dans cette question, aucune preuve de respect.

Mais il espérait ainsi un peu plus qu'une simple réponse de la personne qui se retranchait dans cet arbre, une action concrète, comme par exemple se montrer à lui... dans le meilleur des cas.
Revenir en haut Aller en bas
Vindi
Admin
avatar

Messages : 2319
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Lun 4 Mai - 19:49

Complètement déboussolée, Vindi restait figée quelques instants, victime d'un combat épique entre son esprit, celui du Psychatog, et l'étrange impression de cohabiter avec un individu qui dit tout haut des choses un peu simplettes sans vouloir l'assumer.

Comme si la situation n'était pas assez gênante, il y eut une réponse à la question que les deux colocataires pensaient s'être posées à eux même...une réponse que Vindi et le Psychatog savaient ne pas avoir prononcée, mais qui pourtant avait sonné comme un carillon d'énormes cloches devenues incontrôlables et installa le doute dans sa dimension la plus métaphysique en eux :


- "Tibills, aquamancien...Puis-je savoir à qui je m'adresse ?"


A ce moment là, le spectre des solutions qui s'offraient pour résoudre cet ardent mystère n'était pas large : soit un troisième larron s'était insinué sans y être convié au beau milieu des neuronnes de Vindi, mais le Psychatog écarta immédiatement l'hypothèse ; soit l'esprit de Vindi et du Psychatog s'était affronté autour de cette petite phrase innocente jusqu'à l'hallucination, solution privilégiée par Vindi qui de toute façon avait toujours subi ses possessions comme telle ; soit il y avait bien un Tibills, aquamancien, qui voulait savoir à qui il s'adressait.

Et toute la question était là, car si ni Vindi ni le Psychatog n'avaient su répondre à la première question, à savoir qui avait parlé d'odeur de lapin au beau milieu d'une prise de possession mentale, la seconde n'en avait pas moins de réponse, personne ne voulant se réclamer au commande du corps qui avait osé tenir ce commentaire plus raz de terre que ne pourrait jamais l'être la plus chétive des pâquerettes.

Aussi, devant ce problème inextricable, il arriva ce qu'il devait arrivé, le navire sans capitaine sombra, et le corps de Vindi sans Vindi ni Psychatog tomba, inerte, désarticulé, face contre sol.
Revenir en haut Aller en bas
http://psychatog.forumactif.org
Tibills
Admin
avatar

Messages : 3841
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 30
Localisation : Korova Milkbar

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Mar 5 Mai - 19:16

Après sa question, le lapin avait reculé de quelques mètres pour ne pas rester trop près de ces arbres qui rendaient fébriles même les plus braves combattants de ces terres. D'ailleurs, il fit bien de se placer en retrait, car un corps vint atterrir là où il était quelques instants auparavant, après une longue chute.

Tibills resta bouche bée, le corps figé, cherchant la cause de cette chute. Y avait-il eu un combat ? A priori non, il n'y avait eu aucun bruit depuis son arrivée, si ce n'est la remarque concernant son odeur corporelle. Qui plus est, le corps ne semblait pas souffrir de blessures causées par une quelconque arme, car aucune gouttelette de sang ne recouvrait l'herbe autour du corps inerte... Corps qui, après mûre observation, était celui de Vindi, redoutable Franc-Tireuse qui faisait parler d'elle d'Astaegan à Mérulik pour sa hargne, sa hardiesse et son goût pour la mort. La mort de ceux qu'elle croisait.

Dans un élan de folie, le léporidé prit son courage à deux mains -ainsi que son bâton magique, et se rapprocha d'elle. Morte ? Assommée ? Le jeune Aquamancien n'osait pas toucher le corps de Vindi pour vérifier s'il pouvait percevoir son pouls. Délicatement, et à l'aide de son arme qu'il utilisa comme un levier, Tibills retourna le corps de Vindi, de sorte à ce qu'elle soit sur le dos. Son visage, bien qu'apaisé, reflétait malgré tout la noirceur de son esprit. Dans cette position, le lapin put remarquer que la Franc-tireuse était toujours en vie, de par les gonflements réguliers de son torse. Elle n'était donc qu'"endormie".

Comment réagirait-elle à son réveil ? Le lapin devait-il quitter les lieux et ne revenir que plus tard ? Après tout, il avait sous doute été repéré depuis son arrivée sur les lieux, et partir ne résoudrait rien. Tibills se décida donc après quelques instants de réflexion à rester auprès d'elle, attendant son réveil... En espérant qu'elle se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Vindi
Admin
avatar

Messages : 2319
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Mar 5 Mai - 23:16

Des prairies soulevées par une brise légère et parfumée, des libellules espiègles transportées par l'éphéméride de leur existence, une jeune fille couchée dans les herbes sauvages captivée par un petit lapin blanc qu'elle caresse du bout des doigts...voilà où se trouvait la Vindi d'après la chute, quelque part dans une douce rêverie qui se traduisit bien vite par un petit ronflement. Mais cela ne pouvait durer bien longtemps puisque toutes les bonnes choses ont une fin, et il fallut se réveiller.

Toute endolorie, elle resta au sol en se frottant les yeux comme pour décoller ses paupières après une énorme sieste, d'ailleurs elle se demanda combien de temps elle avait pu dormir, et ce qu'elle pouvait bien faire là, allongée sur le sol de mousse encore imbibé de la rosée du matin. Elle se redressa doucement en faisant rouler sa tête sur ses clavicules pour s'étirer, et elle ouvrit enfin les yeux pour voir Tibills, aquamancien...et tout lui revint !

Le Psychatog aussi se dit qu'il devait être le bon moment pour faire son grand retour, et pendant qu'il s'insinuait vicieusement dans les recoins les plus reculées de la pensée humaine, prêt à retrouver les automatismes meurtriers de la machine qu'était pour lui Vindi, une évidence s'imposa...point d'arc ni de flèches à portée de main, disparus quelque part dans tout ce mic-mac.

Il se trouve que quelques jours plus tôt Vindi avait décidé d'apprendre une nouvelle technique de combat au corps à corps nommée cassage de bras, et c'était sans doute le moment de s'y mettre...quoique, les essaies sur Kindaychi et Final s'étaient révélés plutôt pitoyables, et aucun bras n'avait été cassé, ni même tordu, tout au plus un petit bleu, ce qui n'était pas assez pour provoquer la moindre infection suivie de septicémie, et donc très insuffisant pour parvenir à tuer son adversaire.

Tibills, qui était à l'évidence bien un aquamancien, paraissait cependant tout chétif dans sa grande robe de mage, et il semblait la victime idéale de la technique ancestrale et éminemment complexe du cassage de bras.
Revenir en haut Aller en bas
http://psychatog.forumactif.org
Tibills
Admin
avatar

Messages : 3841
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 30
Localisation : Korova Milkbar

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Mer 6 Mai - 23:37

Le lapin somnolait depuis plusieurs minutes -d'ailleurs il se demandait s'il ne s'était pas endormi- lorsqu'il vît que Vindi remuait. Sans un bruit, elle se redresse, s'étirant les muscles endormis et endoloris par la chute. Tibills recula de quelques mètres, effrayé par la combattante qui, une fois en appui sur ses deux pieds, semblait émettre l'aura maléfique dont tous les guerriers qui avaient eu la chance de la croiser et de survivre à sa rencontre parlaient dans des sanglots et des tremblements...

L'Aquamancien retira son bonnet, le tenant fermement entre ses deux pattes, serré contre son buste, comme s'il se découvrait en signe de respect. Vindi le regardait, et le regard qu'elle portait sur lui n'indiquait aucun signe de sympathie. Au contraire, le lapin observait un regard malsain, sentant que sa vie était en danger. Heureusement pour lui, la femme n'était pas en possession de ses armes de prédilection, et le jeune Mage de Glace se sentait en position de force en cas de combat.

Tentant d'apaiser le regard de son interlocutrice, le lapin lui lança :


- Comment allez-vous ? Désirez-vous un peu de glace pour calmer un éventuel hématome ?
Revenir en haut Aller en bas
Vindi
Admin
avatar

Messages : 2319
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Sam 9 Mai - 10:52

Vindi n'avait pas pris le temps de prêter l'oreille à la douce attention de Tibills, elle ne pensait qu'à une seule chose, casser !

Agrippant fermement d'un tour bras celui de son adversaire, elle sauta par dessus sa tête afin de le forcer à prendre la posture désirée, fort inconfortable, dos contre dos, mais surtout bras d'aquamancien fermement maintenu entre jambes de franc-tireur. Vindi n'avait plus qu'à tirer d'un coup sec vers le haut dans l'espoir de fracturer habilement la jointure du coude, et elle imaginait déjà la délectation perverse qu'elle éprouverait au craquement sonore témoin de la réussite parfaite du geste. Il serait suivi d'un cri de douleur atrocement généreux qui emplirait la forêt, sans aucun doute. Rien que d'y penser, les larmes lui seraient monter aux yeux si seulement le Psychatog s'autorisait à exprimer ainsi les sentiments de joie comme de douleur. Elle demeura impassible, absorbée par la magie de l'instant. Ca y est, plus qu'une impulsion, dos bien droit, jambes solidement arrimées au sol, l'aquamancien avait tout l'air d'être cuit, et le repas allait être servi...
Revenir en haut Aller en bas
http://psychatog.forumactif.org
Tibills
Admin
avatar

Messages : 3841
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 30
Localisation : Korova Milkbar

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Sam 9 Mai - 17:55

Tout se passa très vite. Sans prévenir, rapide et adroite à la fois, Vindi agrippa le bras du lapin et le mit en fâcheuse posture. Il tenta de se défaire de cette prise, mais réalisa rapidement que s'il tentait de bouger, son coude se briserait. Il était à sa merci.

Mais le franc-tireur ne passa pas à l'acte immédiatement. Le lapin eut alors le temps d'une tentative désespérée pour se libérer de l'étreinte de son agresseur. Avec sa main libre, il saisît fermement son bâton magique et incanta, de sorte à lancer plusieurs boules givrées en direction de la nuque de Vindi. Etait-ce utile ? Sa faible maîtrise de cet art de la glace ne ferait-il pas qu'énerver le franc-tireur ? Après tout, il ne pouvait pas rester inerte, spectateur de son propre sort. Il fallait qu'il agisse. Les boules givrées avaient atteint la cible, comment réagirait-elle ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Vindi
Admin
avatar

Messages : 2319
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Dim 10 Mai - 20:48

Sentant un petit picotement glacé dans le plus de son cou, un peu vif mais pas désagréable, Vindi ne se laissa pas déconcentrer de son objectif plus d'un dixième de seconde, temps trop bref pour être compté à l'époque qui nous interesse, autant passer outre, et c'est exactement ce qu'elle fit.

On entendit un petit crac, assez discret, mais il était bien là ! L'attaque avait été exécutée et réussie, mais serait-ce assez pour venir à bout de Tibills ? La question avait de quoi tirer de son sommeil un ours des cavernes en pleine hibernation étant donné l'écart évident entre les adversaires, mais il ne faut pas oublier que Vindi était alors sans son arc, et un franc-tireur sans sa précieuse arme de jet, c'est comme un barbare en pleine partie d'échec, c'est une erreur de la nature, c'est même indécent d'y penser...

Revenir en haut Aller en bas
http://psychatog.forumactif.org
Tibills
Admin
avatar

Messages : 3841
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 30
Localisation : Korova Milkbar

MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   Jeu 14 Mai - 0:21

Il n'y eut pas que la question de savoir si le cassage de bras effectué par Vindi était assez efficace pour venir à bout du lapin qui était digne de réveiller un ours en pleine hibernation. En effet, le cri poussé par le jeune Aquamancien lorsque son bras prit une posture nouvelle fut digne de réveiller un mort.

Toujours immobilisé par le franc-tireur qui tenait encore sa patte meurtrie, le lapin frappait le sol avec sa patte indemne, arrachant également des touffes d'herbe, comme pour tenter de focaliser son esprit et son corps ailleurs que sur la partie maintenue entre les mains de Vindi. En vain. Gémissant, le lapin tenta de méditer à un moyen de faire lâcher prise à son adversaire, mais la douleur inhibait la faculté de penser du lapin.

Les secondes passèrent, sans que le franc-tireur ne s'adonne à une expérience nouvelle pour un des organes du lapin. Ce dernier reprenant lentement ses esprits, il lui vint à l'esprit une alternative à laquelle il aurait du songer, et ce dès le début : la paralysie. Il reprit son bâton magique, qu'il avait lâché suite au craquement discret de son coude, et lança le sort sur Vindi. L'effet fut immédiat; Elle lâcha la patte du lapin qui en profita pour se reculer de quelques mètres. Usant à nouveau de son arme, le léporidé lança un Blizzard sur le franc-tireur, qui se retrouva immobilisé de longues secondes.

Sachant qu'il avait un moment de répit conséquent, le lapin resta à quelques mètres de Vindi, qui tentait vainement de se mouvoir. Le lapin, quant à lui, déposait de fins morceaux de glace sur son articulation, avant de devoir faire faire le mouvement inverse à cette dernière...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tibills (N.P.) : Léporidé le plus crétin d'Alidhan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartsong
» Radek de Boktor, en exile auprès de vous!
» Odelion
» ACHAT pantalon en plume de cygne
» Matos de mago/aqua/geo, niveau 160/110/100/80

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psychatog :: Propylées sylvestres :: Seuil de lierres-
Sauter vers: