Forum de la guilde alidhanienne Psychatog
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'atog, le sage et le possédé : la connaissance mêlée à la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sage Nyksär

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: L'atog, le sage et le possédé : la connaissance mêlée à la folie   Lun 8 Fév - 0:25

De longs mois avaient passé, au cours desquels le sage s'était affairé à pister Sauron pour observer son comportement et l'influence de l'atog au cours du temps, ce qui n'était pas chose aisée puisque le paladin se situait tantôt à Gonk, tantôt dans la grande forêt sombre voire dans un mystérieux endroit au sud du repaire des brigands et son âge ne lui permettait plus de voyager aussi souvent qu'il ne le désirait. Il avait observé que Sauron s'était attelé à rechercher des êtres semblables à lui, c'est à dire possédés par cette mystérieuse créature qu'est le Phantatog. Le paladin a rencontré un aquamancien puis un jeune prêtre qu'il a guidé dans son apprentissage de la guérison afin qu'il puisse se rendre utile dans les âpres combats que menaient les atogs. Le petit groupe s'était renforcé au fur et à mesure que le temps passait, il était même parvenu à conquérir une des huit forteresses d'alidhan, ce qui était impensable pour bon nombre d'alidhaniens.

Ainsi, le sage avait pu collecter quelques informations qu'il avait griffonnées dans son carnet :


Citation :
Degré de possession divers selon les individus, aucune corrélation entre la durée de la possession et le degré de possession, un autre atog sévirait également et semblerait plus puissant que le Phantatog (recherches poussées à effectuer), nécessité d'approcher Sauron ou un autre hôte

Nyksär, après une de ses innombrables nuits passées près de l'arbre de la forêt sombre à guetter la venue d'un hôte, allait se laisser emporter par la fatigue mais un évènement inespéré survînt : un paladin d'apparence très robuste surgit derrière un frêler archer qui lui répétait "Ne me tuez pas...par pitié...j'ai de l'argent...beaucoup d'argent..." mais le paladin n'en avait que faire, d'après sa brève réponse "Je veux ton sang" et il trancha la tête de son ennemi puis s'accroupit afin d'humer ces effluves de sang qui semblaient être délicieuses pour le paladin. Le sang du sage ne fit qu'un tour : il devait aller le voir, il en était sûr, c'était lui : Sauron. Il sortit donc du fourré où il se tapissait et lança ces quelques mots à l'hôte :

-Bo...bonjour, je...êtes-vous bien Sauron ? J'aimerais en savoir plus sur vous et...vous aidez, je sais de quoi vous êtes atteint, je pense pouvoir faire de nouvelles découvertes sur le Phantatog, cela pourrait aboutir à une hypothétique guérison...qu'en pensez-vous ?

Le sage restait toutefois méfiant à l'égard de Sauron, en effet il ne voulait pas finir comme l'archer et tentait de se montrer aussi courageux que possible, il espérait avoir été suffisamment convaincant pour éveiller sa curiosité et que Sauron ait envie d'en savoir plus à ce sujet. Il guettait sa réaction et au moindre signe indiquant que le paladin n'était pas habilité à l'écouter mais plutôt à le tuer. Après quelques minutes de silence, le paladin rangea son épée dans son fourreau : Nyksär avait fait mouche.
Revenir en haut Aller en bas
Sauron

avatar

Messages : 6498
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 23
Localisation : Sekwouaite !

MessageSujet: Re: L'atog, le sage et le possédé : la connaissance mêlée à la folie   Lun 8 Fév - 14:45

Lorsqu'il vit Nyksär, Sauron ne rangea pas son épée, il s'apprêtait à l'éliminer également. Cependant, voyant que celui-ci avait quelque chose à lui dire, il décida de l'écouter, après tout il n'était pas pressé : qu'il meure à ce moment ou quelques minutes plus tard n'était d'aucune importance.

"Bo...bonjour, je...êtes-vous bien Sauron ? J'aimerais en savoir plus sur vous et...vous aidez, je sais de quoi vous êtes atteint, je pense pouvoir faire de nouvelles découvertes sur le Phantatog, cela pourrait aboutir à une hypothétique guérison...qu'en pensez-vous ?"

Ainsi donc un autre savant l'étudiait, lui et ses compagnons mais il semblait seulement connaître le mal dont étaient atteints les habitants de la Tanière, il appelait cette créature le Phantatog. Depuis que celle-ci avait élu domicile dans le corps de Sauron, il n'était plus du tout le même, lui qui épargnait bon nombre de combattants et ne tuait qu'en cas de nécessité s'était transformé en un redoutable guerrier sanguinaire sans états d'âme. Il avait appris à le connaître, à le dominer même mais il redoutait plus que tout les terribles crises dont l'atog était à l'origine, cela survenait la plupart du temps quand il rencontrait un nouvel être atteint des mêmes troubles que lui, Sauron ne pouvait les empêcher, tout au plus il pouvait résister quelques instants. Le paladin était très intéressé par ce que le sage venait de lui dire et prit la décision d'en dire le plus possible de ce qu'il savait lui même sur l'atog afin que Nyksär puisse trouver un moyen de le sauver, ce qu'une partie de son esprit espérait, tandis que l'autre voulait se soumettre à l'atog et le laisser le diriger afin de faire prospérer ses envies meurtrières.

-En effet, je suis bien le dénommé Sauron...ou ce qu'il en reste. L'atog sévit en moi depuis de nombreux mois, je...je maîtrise tantôt la totalité de mes actes, tantôt je dois me plier aux caprices du Phantatog sinon il...se venge et n'hésite pas à employer la manière forte et à prendre le contrôle total de mon corps ou bien il me plonge dans d'horribles illusions...je n'en peux plus, il faut que cela cesse, j'ai l'impression de n'être qu'un faiblard, qu'une simple marionnette entre les mains d'une des plus viles créatures qu'il a été donné d'exister. Existe-t-il réellement un remède ou.....

-...vous dites cela pour que je vous épargne ?

Sauron se prit la tête et rassembla toutes ses forces pour lutter contre l'atog qui venait de profiter d'un moment de relâchement du paladin qui était absorbé dans sa discussion avec le sage Nyksär, il devait tenir le plus longtemps possible pour que les informations qu'il venait de lui donner ne soient pas perdues...

-Partez...gna....vite...je ne pourrai pas résister longtemps...

Il avait d'atroces maux de tête mais parvenait fort heureusement à tenir tête à l'atog pour permettre au savant de fuir le plus loin possible. Quand le sage put mettre une bonne distance entre lui et Sauron, le paladin se laissa submerger par l'aura malfaisante et il se vit aller vers le repaire des brigands, éliminer 4 combattants au blason bleu puis entrer dans la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Sage Nyksär

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: L'atog, le sage et le possédé : la connaissance mêlée à la folie   Mer 24 Fév - 19:42

Le sage venait de courir comme il ne l'avait fait depuis de nombreuses années, il se demandait encore comment il avait réussi à fuir le paladin en proie à la folie malgré ses piètres talents de sportif. Il était donc parvenu non loin du repaire des brigands et décida de s'y rendre en passant par la forêt qui était un passage quasi-obligé vers le repaire puisque peu de gens osaient s'aventurer sur l'autre chemin qui menait infesté à un endroit infesté de libellules, lieu de nombre de violents combats. Nyksär pénétra donc dans la forêt et restait sur ses gardes : il était fort probable que Sauron se soit lancé à sa poursuite. De plus, le sage n'était pas en mesure de rééditer son exploit : si le paladin parvenait à le retrouver il serait fini. Les quelques informations qu'il était parvenu à glaner au péril de sa vie seraient très précieuses afin de permettre la guérison des hôtes du Phantatog ou tout du moins la compréhension du mal qui rongeait Sauron et ses acolytes. Il fit une petite pause et s'attela à consigner ses nouvelles découvertes dans son carnet, il but ensuite quelques gorgées d'eau dans sa gourde puis se remit en route vers le repaire des brigands. Il marcha pendant une bonne heure mais fut contrait de se reposer : ses jambes lui faisaient atrocement mal. Cela était sans nul doute une des conséquences de sa fuite, il s'assit contre un arbre et décida de relire ses précédentes notes au sujet de l'atog.
Revenir en haut Aller en bas
Sauron

avatar

Messages : 6498
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 23
Localisation : Sekwouaite !

MessageSujet: Re: L'atog, le sage et le possédé : la connaissance mêlée à la folie   Dim 28 Mar - 21:49

[Pendant ce temps...]

Lorsque Sauron reprit enfin le contrôle de son corps et de ses pensées, ses mains étaient couvertes de sang et un corps gisait non loin de lui. L'atog avait une fois de plus fait des siennes : le paladin se sentait tantôt en position de force par rapport avec lui et ils allaient tous deux vers le chemin de la destruction, tantôt il se sentait dominé par cette bête, avec l'impression de n'être qu'un vulgaire pantin. Etait-ce une volonté du Phantatog ? Ou bien Sauron serait-il un être faible et fragile psychologiquement ? Sauron était las de passer ses nuits à cauchemarder, victime des illusions de cette aura...de cette bête qui savait comment toucher le paladin et le forcer à obéir, il voulait être autonome, libre de ses actes. Cependant, il se doutait bien qu'il ne suffisait pas de dire à l'atog qu'il n'avait plus qu'à faire ses valises. Alors qu'il était en pleine réflexion, le Phantatog décide de se manifester :

-Alors on veut me virer ? On a la frousse, les chocottes, on est lâche ? Où est le Sauron qui se délectait des effluves du sang de ses victimes ? Tu es devenu bien faible ces derniers temps...allez je vais t'infliger une petite correction....

-Non...pitié...ne fais pas ça...je ne veux pas...

-Je ne te demande pas ton avis, pauvre idiot !

-NOOOOON !

Tout à coup, le paladin se retrouva enfermé dans une dimension parallèle, à la merci de la folie de l'atog qui allait lui faire sybir un véritable calvaire. Une épée surgit de nulle part et vînt se planter dans sa jambe droite, puis une autre dans le torse, puis une autre au bras gauche, puis une de plus...Sauron suppliait, criait, hurlait tant la douleur qu'il subissait était forte. Il ne saignait pas, les épées se plantaient un peu partout dans son corps sans qu'il ne subisse de quelconques dommages physiques, mais la douleur qu'il ressentait n'en était pas amoindrie. La bête était bien décidée à montrer l'étendue de ses capacités non seulement à ce pitoyale guerrier mais aussi à son cousin, le Psychatog. En effet, celui-ci le ridiculisait régulièrement en lui répétant que lui seul avait la faculté de posséder et de contrôler dans une certaine mesure les faits et gestes de ses hôtes, le Phantatog utilise quant à lui un subterfuge, il est trop faible pour pouvoir réellement posséder quelqu'un. Ce jour-là le Phantatog administra une sévère correction au combattant qui ne se réveilla qu'au bout de 2 jours, dans un piètre état psychologique. Il était si affaiblit qu'il n'arrivait à se mettre debout qu'au prix de grands efforts, l'atog et le possédé venaient de s'opposer une fois de plus, l'atog avait pris le dessus cette fois-ci, qu'adviendra-t-il à la prochaine confrontation ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'atog, le sage et le possédé : la connaissance mêlée à la folie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'atog, le sage et le possédé : la connaissance mêlée à la folie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» objet à posséder absoooolument !
» Mauvais Présage- 6ème présage
» Les fangames de la SAGE 2010
» Condition [Si objet possédé] & Walk to hotSpot ?!
» Posséder une Veyron : combien ça coute...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psychatog :: Archives Psychatog :: Histoire des atogs-
Sauter vers: