Forum de la guilde alidhanienne Psychatog
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le destin en décide autrement (Candidature)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ozne

avatar

Messages : 791
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Quand le destin en décide autrement (Candidature)   Ven 25 Déc - 7:44

« Grumf… »

Ce fût le seul son audible que je trouvais assez représentatif de mes différentes courbatures,de mon état d’humeur et du mal de crâne que je possédais à mon réveil.Courbatures car on avait pas chômer la veille puisque nous avions réussi à prendre 2 forteresses.De mauvaises humeur car malgrés cela je dormais encore dehors dans une des auberges du coin alors que les autres profitaient du confort des 2 forteresses.Et mal de tête car…heu… bonne question ?Tiens c’est bizarre ça,pourtant j’avais pris soin de ne pas me faire exploser la tête hier.M’enfin passons.

«Pfff du confort pour ces brutes épaisses,c’est du véritable gâchis.Avec leur tact habituelle je suis sur qu’ils ont déjà tout saccagé » me murmurais-je

J’imaginais déjà les différents colliers de tripes qu’ils allait utiliser comme guirlande de noël puis mon visage se dévisagea rien qu’à la simple idée de ce qu’ils ont dû utiliser en guise de boule.Avec en plus les poils des ours et les crottes du lapin surment présent dans toutes les salles…Ah,quel joyeux décor…

« Pfff,ils ont réussi à me faire passer l’envie de petit-déjeuner… »

Quelle bande de brut répugnant certes mais quelle bande de combattant hors-pair.Ils sont terrifiants,ils sont d’une synchronisation et d’une détermination encore inégalées.En toute ma vie d’Acomatien je n’avais encore jamais rien vu de tel ! De ces brutes épaisses je savais que je ne pourrais m’en détâcher.Durant chaque combat que je partageais avec eux,je me se sentais dans mon élément grâce à une sorte d’atmosphère qui se créait tout autour.Cette atmosphère renfermait de la détermination combiné à une joie de ce battre suivi d’un énorme zeste de mépris à l’égard du danger.De cela j’étais friand,sans compter en plus ce que chaque Atogs représentait à mes yeux…Mais je ne partageais pas leur goût du sang,seul leur goût du frisson ou des victoires épiques m’intéressais.
A chaque fois,que l’un d’entre eux achever une victime,j’étais obliger de détourner le regard tellement les atrocités infligés me sont insurmontables (sauf pour Kinday,il est tellement gros et possède tellement de poil que finalement on voie pas grand chose…).Les Atogs sont des monstres,mais des monstres dont je suis fortement attaché.


« Quel drôle de situation » me disais-je avec un sourire au lèvre

Je ne pouvais donc les rejoindre,que je le veuille ou non,c’est contraire à mes idéaux.La seul chose que je veux moi,c’est de me battre librement et de vivre comme je l’entend sans que rien ne m’enchaîne ou ne me dise quoi faire. Et puis toutes ses atrocités et barbaries sont loin de me séduirent .

Mon mal de crâne était maintenant devenu insupportable,je pensa donc qu’il était temps de se mettre en chemin tout en espérant qu’un peu de sport me le fera passer.

Il ne me fallu pas plus de 20 min pour tomber sur un archer d’un autre blason que le mien.Ah,un peu de sport bon d’accord il n’allait guère me poser de grande difficulté mais bon j’ai un mal de tête à passer moi.

Sa 1ère réaction ne fût ni la fuite ni l’attaque mais … Heu il se fiche de moi là ou quoi,de puis quand on continue à chasser quand Ozne débarque ?

Là j’étais vexé au plus profond de mon être et je me ruât donc sur lui avec la ferme conviction de l’incinérer.Il me décocha une flèche en guise de réponse.


« Quelle délicate attention cher ami malheureusement pour vous les vents sont contraire »

D’un mouvement de ma crosse j’expédie sa flèche dans une autre direction que la mienne.Et d’un autre mouvement,je l’expédie contre un rocher que je n’avais malheureusement pas pris en compte.Désolé,moi je voulais te faire atterrir dans le champs de ronces.Pfff,le voilà assomé maintenant,même pas drôle…

« Bon ben ravît de t’avoir connu » lui dis-je en levant ma crosse pour lui adresser le coup final

« Tsss,tu es bien trop gentil »

Mon sang se glaça,cette voix venait directement de ma tête.

« Qu’est-ce que… »

« Au lieu de balbutier comme un débile,regarde plutôt où se trouve le vrai plaisir dans un combat.» reprit-elle de plus belle

Mes doigts claquèrent entre-eux ce qui permit au corp de l’archer de s’élever dans les airs sans que je ne puisse faire quoi que ce soit.Je n’étais plus maître de mon corps,tel un pantin je ne pouvais que regarder,qu’observer.

« Qu’est-ce que c’est que ce cirque ? »

« Au lieu de dire n’importe quoi ,admire plutôt »

Raaah ça me m’était hors de moi,être manipuler et ne rien pouvoir faire et surtout ne pas comprendre ce qui se passe.Mon sang bouillonner dans mes veines tandis que j’admirais le curieux spectacle qui s’offrait à moi.L’archer flottait maintenant dans les airs,toujours évanouie et immobile.

« Hum,si il est inconscient ça va être beaucoup moins marrant,on ne va pas l’entendre crier »

Mon corp se rapprocha donc de l’archer qui se tenait immobile et le réveillât.

« Là,c’est tout de suite mieux »

L’archer semblait ne pas comprendre,il me regardait ahuri en plissant les sourcils.

« Bienvenue en enfer »

La suite de l’histoire se résume à ça,un claquement de doigt,un hurlement terrifiant et un rire machiavélique.Lorsque ces bruits disparurent,on pouvait retrouver là un Géomancien à genou,couvert de sang devant un tas d’os et de chair complètement atterré par cette horreur. Si l’on regardait de plus près ce tas,on pouvait déjà remarquer que chaque muscle avait été soigneusement arraché tout comme chaque os avait été retiré un à un de leur articulation…

« Qu’as tu mon petit ?Si tu perds tout tes moyens comme ça à chaque fois tu risques d’être souvent sans moyens… »

« LA FERME » hurlais-je

« Bon,de toute manière,tu sais ce qu’il te reste à faire maintenant »

La rage montait,montait rien qu’à l’idée de savoir qu’il avait raison.Moi,Ozne qui avait choisi la voie de la liberté j’étais maintenant enchaîné à cette chose qu’on appelle Atog.J’étais son esclave,juste bon à obéir.Râaaaaaaaaah,si ce n’est pas un comble…Piéger,j’étais piégé.Je n’avais plus qu’à les rejoindre et suivre les ordres de cette chose qui prends possession de mon corp comme bon lui semble.Je me leva donc,toutjours sous le choc et atterré par ce que en quelques minutes j’étais devenu. Puis je fît route vers le repaire.Une fois arrivé en bas de leur demeure je m’avança et franchis le périmètre qui m’avait toujours était interdit sous peine de mort instanée.Puis je m’immobilisa et attendît leur réaction.De toute manière,que pouvais-je faire d'autres?
Revenir en haut Aller en bas
Sauron

avatar

Messages : 6498
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 23
Localisation : Sekwouaite !

MessageSujet: Re: Quand le destin en décide autrement (Candidature)   Lun 28 Déc - 0:12

Après avoir bu abondamment ces derniers jours suite à la magnifique victoire des atogs, Sauron était quelque peu fatigué et avait fort mal à la tête. Son réveil fut calme mais il n'arrivait pas à se lever, sa paresse combiné aux effets néfastes de l'alcool étaient plus forts que son envie d'aller se promener et répandre le sang en ces temps de fête sur la neige, il adorait contempler cette scène...mais cela n'aurait pas lieu aujourd'hui.

Les alentours paraissaient calmes, la nature s'éveillait lentement et les rares animaux qui osaient sortir au dehors ne tardaient pas à rentrer dans leur terrier, nid ou tout autre type d'habitat. La neige était abondamment tombée au cours des derniers jours, les alidhaniens se livraient à ce qu'on appelle des batailles de boules de neige, des gamineries pour l'être qu'était Sauron.

Les heures passaient, Sauron n'allait pas tarder à enfin se lever mais il n'avait rien d'important à faire ce jour-là, il n'était plus à une heure près passée à faire la grasse matinée. Cependant, il avait une sorte d'intuition, quelque chose perturbait les alentours, une énergie relativement puissante, le plus étrange était qu'elle était à la fois imprégnée de bonté et de malfaisance, peut-être était-ce une personne qui avait osé pénétré dans le territoire des atogs ou alors le paladin se faisait des idées, l'alcool était sûrement responsable de ce sentiment, de cette intuition, il n'y avait peut-être pas de quoi s'inquiéter. Il demeura songeur quelques minutes et sa curiosité prit le dessus : Sauron devait aller voir ce qu'il se passait, même s'il était fortement probable qu'il n'y ait rien, encore une des mystérieuses lubies du paladin.

Il se hâta de descendre de l'arbre puis inspecta la forêt dans l'espoir de trouver cette énergie qui la fascinait, il n'avait jamais rien rencontré de tel. Au détour d'un chemin, il aperçut une forme encapuchonnée qui marchait sans but ou qui s'était perdue...cette personne allait payer le prix de son ignorance. Quand celle-ci se rendit compte de la présence de Sauron, elle se retourna et la regarda avec un petit sourire. C'était Ozne, un géomancien qui le connaissait depuis longtemps...


-Que nous vaut le plaisir de ta visite ? Tu n'es pas vraiment le bienvenu ici, bien que tout le monde t'épargne en temps normal...on ne sait jamais ce qu'il va se passer, surtout dans cette énigmatique forêt....

En effet, les atogs avaient élu domicile dans cette forêt mais n'avaient jamais su pourquoi ils avaient choisit cet endroit où tout pouvait arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Vindi
Admin
avatar

Messages : 2319
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Quand le destin en décide autrement (Candidature)   Mar 29 Déc - 15:01

[HRP] Je suis désolée en ce moment je ne regarde pas vraiment les recrutements, j'ai des millions de choses à faire, et pas trop la tête à RP.
Ceci dit Ozne, je pense que vu tes liens privilégiés avec les atogs depuis trèèèès longtemps, tu peux postuler sur le jeu. Nous prendrons le temps pour le RP après Wink[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
http://psychatog.forumactif.org
Tibills
Admin
avatar

Messages : 3841
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 30
Localisation : Korova Milkbar

MessageSujet: Re: Quand le destin en décide autrement (Candidature)   Mar 29 Déc - 17:23

[hrp : Rowi viennnns ! Ze veux ze veux ze veux ! Je répondrai en RP un peu plus tard]

_________________
░░█░░░░░░▄██▀▄▄░░░░░▄▄▄░░░█
░▀▒▄▄▄▒░█▀▀▀▀▄▄█░░░██▄▄█░░░█
█▒█▒▄░▀▄▄▄▀░░░░░░░░█░░░▒▒▒▒▒█
█▒█░█▀▄▄░░░░░█▀░░░░▀▄░░▄▀▀▀▄▒█
░█▀▄░█▄░█▀▄▄░▀░▀▀░▄▄▀░░░░█░░█
░░█░░▀▄▀█▄█░█▀▀█▀▀█▀▀▀█▀██░█
░░░█░░██░░█▄█▄▄█▄▄█▄▄▄████░█
░░░░█░░░▀▀█░█▀▀▀▀█▀▀▀█▀██░█
░░░░░▀▄░░░▀▀█▄▄▄▄█▄▄▄█▄▀░░█
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le destin en décide autrement (Candidature)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le destin en décide autrement (Candidature)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quand le cercle se décide à faire un kimbo...
» On ne subit pas son destin, on le décide monsieur Ramirez
» [RESOLU]quand c'est qu'on recontre la cha-cha
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Projet BD GiF: Le Destin de Tarkel Prime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psychatog :: Propylées sylvestres :: Seuil de lierres-
Sauter vers: